Le savoir c’est le pouvoir

Le savoir c’est le pouvoir

J’ai pensé à créer ce blog après avoir constaté qu’effectivement, avoir du savoir permettait d’avoir du pouvoir. Quand j’entends pouvoir, je pense au pouvoir d’agir. Et par savoir, c’est le savoir lié à nos objectifs et nos projets. Et ce, pour tous les sujets. Vous voulez devenir musicien? Cela s’apprend. Vous voulez devenir karatéka? Cela s’apprend. Vous voulez devenir humoriste? Cela s’apprend. Le cerveau à une puissance d’apprentissage incroyable et à peu près tout le monde est fourni avec le même outil. Oubliez le talent inné, bien que la génétique joue un certain rôle dans nos vies, c’est notre expérience générale qui fait que nous devenons qui nous sommes. Je pensais moi-même vivre avec une destinée fataliste, j’ai appris que c’était une erreur et que cela était réversible, grâce à un déclic.

Pourquoi le savoir permet-il d’atteindre ses buts?

Les croyances et leurs limitations

Nous vivons tous avec des croyances. Nous avons été élevés d’une certaine façon, mais chacun d’entre vous et moi-même avons eu une façon d’être éduqués différente. Il est donc obligatoire que nous soyons tous différents avec donc des croyances différentes. Une croyance c’est le fait de croire en quelque chose et d’en faire une vérité absolue. Prenons mon propre exemple. Je pensais ne pas être fait pour l’apprentissage, je pensais être fait pour foncer sans réfléchir. Pourquoi? Parce qu’à l’école j’avais des notes exécrables et des critiques qui m’ont fait perdre confiance tout en finissant par croire à mon incompétence.

Un jour, je suis tombé sur un livre de non-fiction (c’est à dire, un livre pour apprendre). Et j’ai pu avoir le plaisir de découvrir que j’aimais lire. Et qu’apprendre des choses été non seulement formidable, mais qu’appliquer ce que j’apprenais me donnait un véritable avantage. J’ai donc continué de lire, d’agir et de devenir un meilleur moi-même. Tout en cassant les croyances limitantes que j’avais en moi, petit à petit.

Comment être indépendant des croyances d’autrui

Les croyances limitantes sont très souvent dues à notre expérience de vie. À notre environnement, les personnes qui nous entourent, etc. Pourtant il est possible de s’émanciper de ses croyances. Et c’est grâce à notre savoir que toutes les portes peuvent s’ouvrir. Prenons l’exemple de Clément personnage fictif qui veut créer son entreprise sur la vente de vélo.

Clément ne connaît pas grand-chose, pourtant il rêve de vendre des vélos. En ne partant de rien, comment faire? Sans l’aide de personne, seul son savoir propre peut l’aider. Le savoir né de l’expérience, mais pas seulement. C’est en forgeant que l’on devient forgeron, mais il faut parfois plus que ça.

Que l’on me donne six heures pour couper un arbre, j’en passerai quatre à préparer ma hache.

Abraham Lincoln

Il faut parfois savoir appréhender de la théorie ou simplement se préparer. Si vous voulez réussir à soulever une charge plus lourde à la salle de muscu, vous devez d’abord muscler votre muscle. Et ça, il n’y a que vous qui êtes capable d’y parvenir, vous ne pouvez pas échanger vos muscles avec autrui. Votre cerveau est un muscle. Pour le préparer à soulever des montagnes, il faut le muscler. Pour le muscler, il faut du savoir et ça non plus, personne ne peut le faire à votre place.

Et avec le savoir, vous êtes indépendant de tous. Les relations restent bien évidemment très importantes, je ne dis pas qu’il faut devenir un ermite, mais si vous voulez atteindre vos objectifs, il faut savoir s’isoler de temps en temps pour acquérir du savoir.

Mon parcours qui m’a amené à créer ce blog

Il y a un peu plus d’un an de cela, je suis retombé par hasard sur un livre de non-fiction. Je l’ai alors lu avec une certaine passion. Ce livre c’est Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études d’Olivier Roland. J’ai appliqué certains principes qui étaient expliqués et ce fut un déclic monumental. Les conseils marchaient et étaient de grandes qualités! J’ai donc approfondi le sujet… « Si un livre peut me donner une telle claque, ça veut dire que si j’en lis d’autres ça peut m’apporter beaucoup? » me suis je dis. Et c’est ce que j’ai fait. Depuis un an, je lis beaucoup de livres de non-fiction et c’est devenu une passion. Je suis même devenu obsédé par le fait d’apprendre encore et toujours plus.

Clairement, j’ai énormément amélioré ma vie sur beaucoup de sujets. Ma vision des choses, mes connaissances propres, ma communication et mes relations en général, mon développement personnel, mon bien être et j’ai même trouvé ma mission de vie. Ce qui est génial, c’est que j’en apprends encore et encore, tous les jours. Je veux partager cette récente passion que je me suis découverte et trouver toutes les techniques, méthodes, les bons livres… pour permettre à un maximum d’entre vous d’atteindre vos objectifs par le savoir. Car j’ai fini par conclure que c’est le savoir qui nous permet d’aller le plus loin possible en dégageant le brouillard qui nous fait obstacle, celui de la peur de l’inconnu. Avec le savoir, il n’y a plus de raison d’avoir peur et d’être paralysé.

L’importance d’un bon environnement et d’une bonne organisation

maison prête à accueillir du bon travail organisé

Apprendre un sujet en particulier demande d’avoir une certaine organisation. Si par exemple vous décidez d’apprendre une langue, alors il serait mieux d’avoir un environnement adapté avec une organisation qui vous permettra d’optimiser votre apprentissage.

Gagner du temps, ça vous intéresse?

Nous sommes tous soumis au temps qui découle, c’est une ressource qui ne se renouvelle pas et que l’on ne peut pas stocker. Pourtant, si nous utilisons bien cette ressource alors nous pouvons gagner du temps. Une journée est constituée de 24 heures. Mais comment utilisons-nous notre temps?

Dans Votre temps est infini Fabien Olicard nous explique qu’il y a différents temps et que nous pouvons classifier le temps que nous utilisons.

Petite explication, voici les catégories de temps que l’on consomme:

– temps professionnel

– temps personnel

– temps pour soi

– temps obligatoire

– temps perdu

Mieux organiser son temps c’est limiter les temps inutiles et optimiser le temps dans vos objectifs. Autrement dit, limiter la procrastination (le fait de remettre à plus tard). Mais c’est aussi optimiser les choses que vous maîtrisez déjà pour aussi encore gagner du temps.

Pourquoi avoir de bonnes habitudes fait gagner énormément de temps

Combien de fois il m’est arrivé de laisser traîner en longueur des choses que je dois faire? Des bricoles parfois… mais qui s’accumule. Changer un robinet, faire du rangement, faire la vaisselle, faire du sport, etc. Comment faire pour ne pas se laisser déborder? Avoir de bonnes habitudes. Exemple simple, vous venez de manger, faites la vaisselle sans attendre et toujours, ne laissez jamais traîner, vous avez laissé du bordel chez vous, car vous avez bricolé, rangez tout le matériel sans attendre. Le but, c’est de toujours avoir un environnement propre avec le moins d’effort possible. On peut parler de système même si c’est un mot qui peut faire peur. À terme, le temps gagner avec un bon système, pourra être utilisé pour vos objectifs.

Le savoir nous amène où?

Comment orienter notre savoir

À quoi bon avoir une culture générale colossale et avoir une vie qui ne nous plaît pas? Le savoir est comme une arme, c’est comment nous l’utilisons qui est intéressant. Dans Apprendre, Retenir, Agir il y a Agir, la dernière phase sur la réussite de nos objectifs.

Le savoir nous amène donc là où on le souhaite. Vous connaissez peut être la Loi Pareto ou Loi 20/80. Par exemple 20% de nos actions apportent 80% de résultats. Il en est de même pour le savoir. Vous voulez atteindre un objectif? Vous voulez changer complètement de vie comme moi?

Reprenons un exemple. On va retrouver notre Clément qui nous sert d’exemple, rappelez-vous, il veut devenir vendeur de vélo. À quoi cela lui servirait-il de connaître toutes les capitales du monde? À quoi bon, avoir une culture ahurissante s’il n’y connaît rien dans les vélos? Il aura simplement 80% de connaissances qui serviront dans 20% du temps. Et encore, la loi de Pareto n’est pas tout à fait exacte, ça peut être 10% pour 90% voir même 5% pour 95%.

Vous imaginez si vous avez 5% de connaissance utile sur le thème que vous voulez. J’appelle ça un gaspillage d’énergie. Je nuance mon propos tout de même, avoir de la culture générale est un plus et il peut être très plaisant d’apprendre et de s’intéresser a des tas de choses. Je parle avant tout d’orienter son savoir sur son objectif quand nous en avons un.

Supprimer le superflu, l’avantage sur beaucoup

Combien sommes-nous à procrastiner quand nous avons des objectifs? Nous sommes énormément et c’est parfaitement humain, la science peut très bien l’expliquer. Tout comme il y a des tas de solutions pour parvenir à la contrer. À commencer par la suppression du superflu. Si Clément (oui, il tient vraiment à réussir) veut vraiment arriver à terme à vendre des vélos, il serait préférable pour lui de s’instruire sur l’ouverture d’une boutique, d’un business et en savoir un maximum sur les vélos. D’un coup, ça paraît beaucoup plus facile.

Inutile d’aller à l’école perdre son temps à passer des diplômes et apprendre tout un tas de choses inutiles qui seront de toute façon oubliées à terme. N’est-ce pas le souvenir que vous avez de l’école? Vous souvenez-vous du théorème de Pythagore?

Vous avez peut-être réussi à construire votre maison avec ce théorème qui sait. Ce que je veux dire, c’est qu’il peut être terriblement plus intéressant et rapide de pratiquer l’autoéducation plutôt que perdre son temps à l’école. Attention toute fois, certain diplôme peuvent avoir leurs utilités, notamment pour devenir médecin, avocat, magistrat, il est indispensable d’en passer pour exercer légalement. Et si vous êtes étudiant, alors profitez-en pour avaler un maximum de connaissances dans tous les cas.

L’autoéducation, une porte vers le changement

Le pouvoir de changer de vie dépend de vous et votre savoir. Je suis moi-même sorti de ma zone de confort en découvrant les livres et avalant le savoir dont j’avais besoin pour mon propre changement. Je suis encore salarié à l’heure actuelle, mais j’ai faim de découvrir et faire plus, je m’occupe de ce blog par plaisir de partager ce qui m’a fait un déclic et par plaisir d’approfondir le sujet pour donner tous les outils à un maximum de personnes pour pouvoir soit changer de vie soit renforcer nos vies actuelles.

Vivez votre rêve

Si vous avez donc un rêve et que le sentiment de peur vous envahit, je pense que le meilleur moyen de dépasser ce sentiment est d’acquérir du savoir sur ce qui vous fait peur pour étendre votre zone de confort.

Si cet article vous a plu et que vous avez des questions, mettez en commentaire vos pensées! Cela m’aidera à faire des articles de la meilleure qualité qui soit 🙂

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  

19 thoughts on “Le savoir c’est le pouvoir

    1. Bonjour Pierre-Christophe, content de voir que tu es d’accord avec l’article, je rejoins que les bénéfices de la lecture vont au delà d’apprendre. En plus d’avoir cet effet relaxant d’apporter des réponses, c’est aussi très agréable en soit et j’ai constaté une meilleure vivacité dans mon esprit dont je compte m’y intéresser sur une article prochainement et dans les détails 🙂

  1. Bravo pour ce témoignage. Je suis tout à fait convaincu qu’apprendre en permanence peut faire une grande différence dans notre vie. Et surtout qu’il est possible de changer de vie à tout moment si on en a la volonté ! Mais il ne faut surtout pas sous-estimer la dimension “Agir” de votre triptyque : comme le dit si bien Tony Robbins (un peu aidé par Napoleon Hill sur ce coup-là, il faut bien le dire 😉), “Le savoir n’est pas un pouvoir. C’est seulement un pouvoir potentiel. L’action est un pouvoir.”

    1. Bonjour Alex merci pour ton commentaire, j’apporte une grande importance au fait d’agir et c’est un des intérêts principal du blog car de mon expérience personnel, j’ai pu constater que c’était justement le savoir qui m’a poussé à agir.
      Pour reprendre la citation d’Abraham Lincoln dans l’article: Que l’on me donne six heures pour couper un arbre, j’en passerai quatre à préparer ma hache. Apprendre et avoir du savoir: oui mais il faut à un moment donné agir, je suis entièrement d’accord avec toi sur ce point. Je vais prochainement appuyer des futurs articles sur l’importance d’agir et comment faire pour concrètement passer à l’action.

  2. Bravo pour ce premier article ! Tout ce que tu dis est tres juste, le savoir donne bcp plus de possibilités d’agir pour atteindre ses objectifs.
    Un petit bémol sur ton article : il y a 5 ou 6 fautes d’orthographe, c’est pas méchant mais c’est mieux sans.
    Je suis impatiente de lire ton prochain article .

    1. Bonjour Agnès et merci pour tes compliments!
      Je regrette pour les fautes, je t’avoue utiliser Antidote 10 pour tout corriger donc je suis étonné qu’il en reste tant, je vais néanmoins corriger cela sans tarder pour que les prochains lecteurs puissent lire sans faute. Merci pour ta remarque 🙂
      Le prochain article arrive cette semaine et parlera d’un défi que je vais me lancer pour muscler son cerveau, si cela t’interesse n’hésite pas revenir 😉

  3. Hey !
    Je suis d’accord avec ce que tu dis, et j’aime la façon dont tu as abordé la chose.
    Je découvre depuis peu le sujet et j’ai hâte d’en apprendre plus à travers tes articles 🙂

    1. Bonjour Anne, content que tu découvres le sujet! J’espère que tu en apprendras plus à travers mes articles et que tu aimes le style! 😉 à bientôt

  4. Bonjour! Effectivement je te rejoins sur la grande facilité qu’a l’homme à procrastiner 😅. Par peur d’une part, comme tu l’expliques si bien ! Et d’ailleurs le fait d’en être conscient simplement, ouvre vraiment des portes ! Moi je me pose maintenant la question à chaque fois que la peur me vient, je me demande « mais de quoi as-tu peur??? » ce qui me permet d’avancer considérablement 🙂. Ensuite j’établis une liste de choses à faire pour le lendemain. Et le jour J mon objectif est de rayer le maximum de points sur cette liste. Du coup j’ai très peu de temps de perdu dans mes journées! J’arrête pas une minute et ça me plais. Voilà pour mon expérience personnelle 🙂.

    1. Merci beaucoup pour ton partage complet Nathalie, je te rejoins que la paralysie qu’engendre la peur peut être envahissante mais elle peut être dépassée. C’est un système d’alarme que notre cerveau à car son seul et unique but est de nous faire survivre par tous les moyens, il n’est pas programmé pour avoir conscience que nous sommes dans un monde en paix à l’heure actuelle avec toute la technologie qui va avec.

      Souvent, la peur est donc irrationnelle car elle n’est pas proportionnée à l’obstacle qui s’oppose à nous… c’est à nous, consciemment comme tu le fais, de dépasser ce sentiment. « Avoir peur mais le faire quand même » en somme. Mais nous sommes tous différents, ce n’est pas une potion magique qui marche à tous les coups, certaines personnes ont besoin de dépasser leurs peurs autrement mais je te remercie pour ton partage Nathalie 🙂

      Tu as intégré un bon système de planning c’est génial! Dans mon planning de blog il est d’ailleurs prévu que je fasse un article dédié sur mes planning si ça t’intéresse, j’utilise moi même une méthode de planning similaire à la tienne. En règle général, je procrastine chez moi et quand je suis à mon travail salarial je suis hyper productif. Pourquoi? Car à mon travail j’ai un process à suivre. En partant de cette règle simple, j’ai constaté qu’il était intéressant d’intégrer un process chez moi pour rester productif dans la vie privée et sur mon blog.

      J’aurai pu faire un article complet à la simple réponse de ton commentaire donc encore merci pour ton partage, je reviendrai très en profondeur sur l’organisation sur mon blog car ça a une grande importance sur le fait « d’agir » qui est fondamental sur ce que je veux partager sur mon blog 🙂

  5. Merci pour ton article motivant! Tout à fait d’accord : on pense parfois pouvoir réussir sans avoir auparavant travaillé sur la connaissance d’un domaine… “La chance, c’est quand la préparation rencontre l’opportunité”!

    1. Merci à toi pour ton commentaire Laura, j’adore ta vision sur la chance et elle est très vrai! On me considère souvent comme un « chat noir » tu vois, et pourtant au fond de moi je me considère comme extrêmement chanceux. Pour avoir eu des opportunités et pour les avoir saisis!
      Donc complètement d’accord avec ta citation, d’ailleurs je vais la noter celle là j’aime beaucoup 🙂

  6. Salut David,

    Ah un paragraphe sur les bonnes habitudes, j’adhère à 200% 🙂
    Dans le même thème je rajouterai “discipline = freedom”.
    Super ce premier article, continue!

    1. Salut Romain

      Merci à toi pour tes compliments! Comme dit dans le livre The One Thing passez à l’essentiel, la discipline permet d’avoir de bonnes habitudes et les bonnes habitudes permettent d’atteindre ses objectifs car elles ne consomment pas d’énergie.

      Sème une pensée et tu moissonneras une action; sème une action et tu récolteras une habitude; sème une habitude et tu récolteras un caractère; sème un caractère et tu récolteras un destin.
      Comme dirait William Makepeace Thackeray

    1. Tu reviens quand tu le souhaites avec plaisir! Il y aura minimum un article par semaine sur le thème plus ou moins proche de l’apprentissage et de l’action 🙂

      Bonne journée à toi également!

  7. Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Le savoir est une richesse sans fin et surtout… à la portée de tout le monde !
    Aujourd’hui avec internet, on a la plus grande des bibliothèque dans sa poche: il ne tient qu’à nous de nous enrichir et de grandir au quotidien. 😊

    1. Mais tellement! Le fait d’en avoir conscience donne un super avantage sur beaucoup de personnes. Et quand on cherche à obtenir du savoir alors on atteint des sommets. Effectivement avec Internet aujourd’hui, on à acces à tout. Sur le net c’est parfois un peu fouilli mais si on commence à s’orienter sur les livres intéressant et les formations qui nous feront progresser alors on fait exploser notre savoir qui est ciblé vers notre objectif.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :